EspaceImprimerEspaceAgrandirRéduireEspace
Accueil > Présentation des dispositifs d'aide > Vous êtes au chômage ?

Vous êtes au chômage ?

Vos droits à l’assurance maladie

Ils sont examinés en fonction de votre situation :

  • si vous êtes en situation de chômage non indemnisé par le Pôle emploi, vous conservez vos droits à l’assurance maladie durant un an après la rupture de votre contrat de travail
  • si vous êtes en situation de chômage indemnisé par le Pôle emploi, vous conservez vos droits à l’assurance maladie pendant toute la durée de votre indemnisation
  • si vous n’êtes plus indemnisé par le Pôle emploi, vous conservez vos droits à l’assurance maladie durant un an suivant la fin de vos droits à l’allocation chômage

Au-delà de cette période, vous pouvez continuer de bénéficier de l’assurance maladie si vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi, à la recherche effective d’un emploi ou bien dispensé de recherche d’emploi par le Pôle emploi.
Si vous ne remplissez pas cette condition, vous pouvez soit bénéficier de l’assurance maladie en tant qu’ayant-droit, soit en demandant la CMU de base.

Vos droits à la CMU-C et à l'ACS

Les allocations chômage (y compris l'ASS) sont prises en compte lors de l'étude de vos droits à la CMU-C ou à l'ACS. Cependant, si au moment de la demande, vous ou un membre de votre foyer est en situation de chômage total ou partiel et perçoit une allocation de chômage, ou est sans emploi et perçoit une rémunération de stage de formation professionnelle, un abattement de 30% est effectué sur les revenus d’activité perçus par l’intéressé au cours des douze mois précédant la demande.

Par exemple, si vous avez travaillé 6 mois et que vous avez ensuite perçu 6 mois d’allocations chômage, la caisse ne prendra pas totalement en compte la somme de vos salaires, elle en déduira 30 %.

Attention
Dans le formulaire de demande vous devez inscrire la totalité des revenus perçus, l'abattement est effectué directement par la caisse d’assurance maladie.
Accédez au simulateur de droits à la CMU-C et à l'ACS 
Photo2