EspaceImprimerEspaceAgrandirRéduireEspace
Accueil > Législation et réglementation > Prestations prises en charge par la CMU-C > La prise en charge des prothèses auditives

La prise en charge des prothèses auditives

En matière d’audioprothèses, la CMU-C offre à ses bénéficiaires la prise en charge du premier embout, de la ou les premières piles, de l’adaptation et du suivi sur une période de deux ans à compter de la date d’ouverture du droit à la CMU-C. Les prises en charge sont plus élevées pour les personnes souffrant simultanément d’un trouble de l’audition et de cécité, et pour les personnes de moins de 20 ans.

Pour obtenir le détail des prises en charge,  cliquez ici

Comment obtenir la prise en charge des prothèses auditives?

L'audioprothésiste est tenu de vous proposer un appareil dont le prix n'excède pas les limites de tarifs fixées pour la CMU-C. Si vous acceptez cette proposition, l'appareil sera intégralement pris en charge et vous n'aurez rien à payer. Si vous avez des exigences particulières, la différence de tarif est à votre charge.
L'audioprothésiste doit établir un devis que vous devez envoyer à votre caisse d'assurance maladie (si votre CMU-C est gérée par votre caisse d'asurance maladie ou si vous avez moins de 20 ans et/ou êtes atteint de cécité) ou à l'organisme complémentaire qui gère votre CMU-C (si vous avez 20 ans ou plus et que votre CMU-C est gérée par un organisme complémentaire). Votre caisse d'asurance maladie ou l’organisme qui gère votre CMU complémentaire vous notifiera sa décision de prise en charge.

Ce devis est important car il mentionne les éventuels dépassements de tarifs restant àvotre charge.
En cas de besoin d'un second appareil, des aides financières peuvent être accordées, renseignez-vous auprès du service social de votre caisse d'assurance maladie.
 

 

Photo2