EspaceImprimerEspaceAgrandirRéduireEspace
Accueil > Actualités

Actualités

Retour à la liste des actualités


Rentrée universitaire : le Fonds CMU vous informe...

 

En fonction de votre situation, vous pourrez être éligible à la CMU complémentaire, à l'ACS et/ou à la CMU de base.

Dans les autres cas, tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur relèvent du régime étudiant de sécurité sociale.

Entre 16 et 19 ans, vous êtes toujours considéré comme ayant droit de vos parents. Votre affiliation à la sécurité sociale étudiante est obligatoire et gratuite.

Si vous avez 20 ans en cours d’année universitaire ou plus de 20 ans, vous n’êtes plus considéré comme ayant droit de vos parents. Votre affiliation à la sécurité sociale étudiante est obligatoire et payante (si vous êtes boursier, vous êtes exonéré du paiement de la cotisation). Le règlement de la cotisation s’effectue en même temps que les droits d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur.

Si vous avez plus de 28 ans, vous pouvez dans certaines situations demander la prolongation du régime étudiant (pour cause de maladie, maternité, accident, infirmité, inscription en doctorat…) ou bien demander votre affiliation à la CMU de base.

Généralement, la sécurité sociale étudiante est gérée par une mutuelle étudiante (exemples : MEP, SMECO, LMDR, SMEREP, SMERRA, VITTAVI…). Toutefois, en fonction du régime de sécurité sociale dont relève le parent dont vous dépendez vous pouvez continuer à être couvert par sa sécurité sociale (exemples : SNCF, assemblée nationale, marine marchande…).

Vos droits

La sécurité sociale étudiante vous permet d’être remboursé de vos dépenses de santé (y compris à l’hôpital) dans les mêmes conditions que les autres assurés.
Concrètement, vous payez directement vos dépenses de santé (consultations médicales, médicaments, examens médicaux …). L’assurance maladie vous rembourse la part obligatoire, également appelée « part sécurité sociale ».
Il reste à votre charge la part complémentaire, et le forfait journalier en cas d’hospitalisation, la participation forfaitaire et les franchises médicales.

Attention

Les remboursements sont effectués sur la base des tarifs de la sécurité sociale. Les dépassements d'honoraires éventuels restent donc à la charge des bénéficiaires de la CMU de base comme pour tout autre assuré social. Pour en savoir plus sur les tarifs de remboursement, vous pouvez consulter le site www.ameli.fr

Exemple d'une consultation chez votre médecin traitant

   

L'assurance maladie rembourse partiellement vos dépenses de santé. Une complémentaire santé peut couvrir en partie ou en totalité les frais qui restent à votre charge. Pour souscrire un contrat de complémentaire santé, vous pouvez vous adresser notamment à une mutuelle, une société d'assurance, une institution de prévoyance.

 

Votre complémentaire santé

En plus de la sécurité sociale étudiante, vous pouvez vous doter, à vos frais, d’une assurance complémentaire santé (mutuelle), qui complétera les remboursements de l’assurance maladie.

Par ailleurs, sous certaines conditions, vous avez la possibilité d’accéder à la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), qui est une complémentaire santé gratuite ou bien à l’Aide pour une  Complémentaire Santé (ACS), qui financera en partie votre couverture complémentaire.

L’attribution de ces dispositifs dépend de votre situation, notamment de votre âge.

Si vous avez plus de 25 ans, vous pouvez déposer une demande de CMU-C ou d’Aide complémentaire à titre autonome.

Pour connaitre les démarches permettant de déposer une demande de CMU-C ou d’ACS, cliquez ici

Si vous avez moins de 25 ans, plusieurs conditions doivent être réunies pour permettre de déposer une demande à titre autonome, c’est-à-dire indépendamment de vos parents.

Pour accéder aux conditions particulières d’attribution de la CMU-C ou de l’ACS pour les personnes de moins de 25 ans, cliquez ici

 

 

Photo2