Le cas de l'aide sociale à l'hébergement

Les personnes hébergées en EHPAD dont les frais d’hébergement sont pris en charge par le Conseil général au titre de l’aide sociale à l’hébergement et qui reversent de ce fait 90% de leurs revenus au Conseil général doivent néanmoins déclarer l’ensemble de leurs ressources (montant avant reversement au Conseil Général) lors d’une demande de CMU-C ou d’ACS.

Photo2