EspaceImprimerEspaceAgrandirRéduireEspace
Accueil > Législation et réglementation > Prestations prises en charge par la CMU-C > Détail des prestations prises en charge par la CMU-C et le contrat de sortie

Détail des prestations prises en charge par la CMU-C et le contrat de sortie

La CMU-C offre la prise en charge de la part complémentaire des soins remboursables par l'assurance maladie, à hauteur de 100% des tarifs maximum fixés par l'assurance maladie.

 

Pour accéder au tableau récapitulatif, cliquez ici

 

Comment se déroule la prise en charge des soins ?

Chez le médecin traitant ou un médecin spécialiste

Avant tout, vous devez déclarer un médecin traitant auprès de votre caisse d’assurance maladie. Vous devez consulter un médecin conventionné de secteur 1 ou 2 (les consultations avec des professionnels non reconnus par l'assurance maladie ne sont pas prises en charge : diététicien, ostéopathe...)

Lors des consultations chez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste vers lequel votre médecin vous aura orienté, vous devez présenter votre carte vitale à jour

Vous pouvez consulter directement un gynécologue, un ophtalmologiste, un psychiatre, un chirurgien-dentiste ou une sage-femme.

Vous n’avez pas à avancer les frais et sauf exigences particulières de votre part (visite à domicile, ou consultation en dehors des horaires habituels) le professionnel ne peut vous facturer de dépassements d'honoraires.

Chez le pharmacien

Les médicaments ou les matériels médicaux sont pris en charge s’ils sont prescrits par votre médecin et remboursables par l’assurance maladie.

Sur présentation de votre carte vitale à jour, vous n’avez pas à avancer les frais. Pour une prise en charge à 100% vous êtes tenu d’accepter les médicaments génériques, sauf si votre ordonnance stipule que les médicaments prescrits ne sont pas substituables.

A l’hôpital ou en clinique conventionnée

Les frais d’hospitalisation et le forfait journalier sont pris en charge de façon illimitée. Les prestations de confort (télévision, téléphone, chambre individuelle) restent à votre charge.

Chez le dentiste

Les consultations et les soins courants sont pris en charge. Sur présentation de votre carte vitale à jour, vous n’avez pas à avancer les frais.

Les prothèses dentaires sont prises en charge dans la limite de tarifs fixés par arrêté.

Pour les traitements orthodontiques, un devis est nécessaire.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Chez l’auxiliaire médical

Les soins de masseur-kinésithérapeute, d’infirmier, d’orthophoniste, prescrits par votre médecin traitant sont pris en charge. Sur présentation de votre carte vitale à jour, vous n’avez pas à avancer les frais.

Chez l'opticien

Vous avez droit à une paire de lunettes par an. Pour en savoir plus, cliquez ici

Au laboratoire d’analyse ou au centre d’examens médicaux

Les analyses et examens prescrits par votre médecin traitant ou un médecin spécialiste sont pris en charge, s’ils sont remboursables par l’assurance maladie.

Sur présentation de votre carte vitale à jour, vous n’avez pas à avancer les frais.

En vacances, à l'étranger

  1. Vous partez dans un pays de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou en Suisse

Avant votre départ, demandez votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) à votre caisse d’assurance maladie.

En cas de soins médicaux pendant votre séjour, vous bénéficierez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour:

  • soit vous n'aurez pas à faire l'avance des frais médicaux
  • soit vous devrez faire l'avance des frais médicaux et vous ferez rembourser sur place par l'organisme de sécurité sociale de votre lieu de séjour

Si vous avez eu besoin de soins médicaux pendant votre séjour et que vous avez dû les régler sur place car vous n'aviez pas votre CEAM, ou si vous avez fait l'avance des frais médicaux et  n'avez pas demandé leur remboursement sur place, vous pourrez éventuellement être remboursé à votre retour en France.
Pour cela , conservez les factures acquittées et les justificatifs de paiement et adressez-les à votre caisse d'assurance maladie.
Vous serez remboursé sur la base des tarifs français dans la limite des dépenses engagées.

  1. Vous partez hors d’Europe

Pour un séjour hors d’Europe, il est préférable de souscrire une assurance voyage pour les frais médicaux. En effet, seuls les soins urgents imprévus pourront éventuellement être pris en charge. Vous devrez régler vos frais médicaux sur place. Vous pourrez éventuellement être remboursé à votre retour en France sur présentation des factures et justificatifs de paiement à votre caisse d'assurance maladie. Au vu des justificatifs, le médecin conseil de votre caisse d'assurance maladie appréciera si vous étiez ou non dans une situation d'urgence. Il vous accordera alors ou non le remboursement de vos soins, dans la limite des tarifs forfaitaires français en vigueur.

Pour revenir à la page précédente, cliquez ici

Photo2